Couvre-lits #3

Dans un autre style, voici un couvre-lit non plus fleuri mais géométrique, au tricot d'art.

Ce modèle n'est pas repris d'un livre. Je l'ai composé moi-même, en adaptant des motifs trouvés dans mes albums.

couvre-lit tricot2.jpg

Je suis particulièrement fière de la bordure, entièrement créée pour s'adapter parfaitement au motif du dessus!

Et les coutures sont invisibles, un beau travail, n'est-ce pas?

couvre-lit tricot2a.jpg

Mais je ne l'ai jamais mis une seule fois sur mon lit. Il était plus un défi qu'un besoin.

Depuis plus de 20 ans, il est soigneusement plié dans une armoire et je me demande parfois ce qu'il va devenir.

La nouvelle génération n'aime pas.

Il n'est pas un souvenir, sauf pour moi.

Alors quoi?

Commentaires

  • Quel travail ! alors là je suis .............jalouse ! Il est superbe, BRAVO !

  • remets moi vite cette splendeur sur ton lit ou je débarque !

  • Tu n'as pas une chambre d'amis? Ou alors si tu es téméraire, tu peux essayer de le teindre, histoire d'aguicher la jeune génération?
    Et sinon, quoiqu'il en soit, c'est ton patrimoine et rien que ça, c'est déjà beaucoup!!

  • je suis d'accord avec bénédicte, le teindre , ça pourrait être encore plus beau qu'il n'est
    quel travail, et quelle minutie
    il mérite de sortir de l'armoire

  • Quel dommage de ne pas s'en servir !!! il est superbe !!!!

  • Surtout ne pas le teindre !!! Je ne suis pas d'accord avec les copinettes ! Un : tu le sors de l'armoire où il va finir par jaunir.
    Deux : si tu ne veux pas le mettre sur un lit, tu peux t'en servir comme d'une tenture ou d'une nappe ( tu le protèges alors avec une nappe plastique transparente ou si tu es riche avec un dessus de table en verre).
    Trois : tu laisses faire le temps. La jeune génération changera bientôt d'avis !

    Hop ! Je file ! Je recommence à travailler ce matin. De bonne heure, de bonne humeur comme dirait mon frère adoré !
    Bisous Cathy !

  • ben heu la jeune génération elle ne se rend pas compte!
    faut surtout le laisser tel quel! et mary bristol a dit tout ce que je pensais!!

  • Quelle merveille que ce couvre-lit. Et il ne faut pas désespérer, même si la jeune génération n'aime pas, peut-être un jour quelqu'un sera ravi de retrouver ce travail d'art et le mettra à l'honneur

  • moi aussi j'étais passée te voir mais frustrée, je ne pouvais pas te laisser de commentaire, ton blog était encore en panne !
    bref ton travail est fabuleux, quand je pense que j'étais dans une chambre d'hôtes avec des splendeurs comme les tiennes, je tremblais rien qu'a l'idée qu'un eventuel client puisse deteriorer ces biens précieux. dis donc t'as bien du le sortir pour le photographier, alors pourquoi tu ne le laisses pas un peu pour en profiter ? la génération suivante, rassures toi il y a encore des amateurs, le beau ne vieillit pas, je dis bien le beau ..... et les modes, on s'en fiche !

  • ps : c'est la note d'en dessous qui bloque .....

  • Oh là là!!!!!!!!!!!!!!!!quel boulot!
    pour une maison de campagne peut-être?

  • Ah ben quand même, je disais bien que la note de ta visite à Versailles récalcitrait...
    Pour ta splendeur, rassures-toi, elle est loin d'être passée...
    En fait je pense que la couette a tué le couvre-lit...
    Moi, je le trimballerais dans toute la maison, un coup déplié sur le canapé, un coup en nappe, un coup de retour dans l'armoire, un coup replié au bout du lit... Comme un décor éphémère, tu le fais vivre un peu au gré de tes envies...
    Joyeuse journée!

  • Il n'y a pas que de la bordure et des coutures invisibles dont tu dois être fière ! Il est magnifique, et la jeune génération apprendra à l'aimer et à l'apprécier, tu verras.

  • J'avais vu ton poste ce matin mais n'avais pas eu le temps de répondre et je vois que tu as eu plein de commentaires... Je sui épatée par le travail et je trouve très dommage qu'il joue la Belle au bois Dormant dans ton placard depuis 20 ans. Il faut que tu lui trouve un endroit. Tu peux aussi le mettre sur un canapé...Quand à ta question sur lachaise, c'est ma chaise de jardin rouillée que j'ai recouverte de vraies fleurs ( la recette est sur le blog et tu la vois de près). Bonne soirée et à bientôt

  • moi j'ai une super idée pour ce merveilleux couvre-lit, tu peux me l'expédier je le mets sur mon lit ! il y a toujours une solution au final tout s'arrange...!
    tu verras en fait, même pour les nouvelles générations un jour c'est ringard et le lendemain ils adorent !
    un superbe travail comme celui là ne prendra jamais trop de place dans ton armoire en attendant son heure...

  • hy, on ne reçoit plus tes newsletters, c'est normal pou c'est juste moi le pblm?
    Et pis comment ça c'est à cause de ta note sur mon chez moi que ça bloque?

    Bon, j'ai pensé à toi hier soir, en crochetant...
    Tu sais quoi? Mes doigts vont parfaitement bien!
    Héhé...
    Fini l'arme, bonjour douceur...

  • Hé bé oui, tu vois, tout arrive!
    Comme ça, quand on se verra, ben plus de bobos dû au crochet!
    Ha ben c'est quand même bizarre MCI parfois...
    Enfin bon, c'est pas grave, ça finira par revenir!
    Pis si elle revient pas, la news, ben je ferai la curieuse sans l'attendre, tant pis pour elle!

  • Je rejoins tout le monde : c'est trop dommage de le laisser dormir dans l'armoire. D'abord parce qu'il est absolument superbe. Ensuite parce qu'un tel travail mérite un meilleur sort. Quant à la jeune génération, je crois moi aussi qu'elle changera d'avis tôt ou tard !
    Pour ce qui est de son usage, je trouve l'idée d'Anne-Sophie très jolie : le trimballer dans toute la maison, un coup dans la chambre, un coup dans le salon... Le faire vivre au gré de tes envies !
    Allez, arrête de le cacher, tu dois absolument en profiter !

  • Il est superbe ce couvre-lit ! Quel beau travail !
    Magnifique !

Les commentaires sont fermés.