• J'ai du retard!

    Oui, j'ai du retard. Ce que je dois faire:

    1. vous montrer ce que j'ai reçu dans ma bal ce jeudi: adorable!
    2. vous montrer une broderie terminée depuis quelque temps: un cadeau pour ma fille.
    3. préparer et envoyer mes cadeaux à Princesse et à Anne.
    4. répondre au tag de fraise bleue, un fameux défi!
    5. vous dire pourquoi je ne suis pas venue sur la blogosphère depuis plusieurs jours.

    Le point 5 d'abord.

    Comme certaines le savent peut-être, je suis infirmière dans une maison de repos et de soins (MRS). Et jeudi soir, à 22h40, un incendie s'est déclaré dans une chambre du 1er étage. Un pensionnaire a perdu la vie, tous les autres sont sain et sauf. Notre personnel de nuit, deux personnes pour 75 résidants, ont découvert et éteind immédiatement le feu qui ne s'est pas propagé. Mais la fumée a été impressionnante, la chaleur intense et les dégâts importants. Le plus terrible a été de réveiller les autres pensionnaires de l'étage, de les évacuer au rez de chaussée pour les mettre sous oxygène, d'improviser des dortoirs pour le reste de la nuit. Tout cela au milieu d'une troupe envahissante de pompiers, de personnel médical d'urgence, de secouristes, des autorités locales, de la direction, de la police, du parquet et de la médecine légale, dans le bruit, la suie et l'eau. Six heures d'agitation intense avant de pouvoir se poser un peu et assurer le travail de base pour les 3 autres étages. Et au petit matin, prévenir chaque famille de ce qui est arrivé, les rassurer avant qu'ils n'apprennent l'information par la radio. Puis les réunions de crise et les interrogatoires qui reprennent...

    Bref, une expérience qui me confirme une chose: la qualité et la compétence du personnel qui s'occupe des personnes agées dans les maisons de repos. Les deux filles de la nuit, malgré la panique, ont eu le bon geste immédiatement et ont ainsi sauvé la vie des pensionnaires et le bâtiment qui reste fonctionnel pour les héberger.

  • Cadeau cadeau...

     

    Ma soeur Colette, qui est tapissier-garnisseur, a refait pour moi un fauteuil qui a appartenu à notre maman.
    Elle a su trouver un tissu fleuri exactement comme j'aime!
    02.jpg
    1Picnik.jpg


    Est-ce que je ne suis pas une soeur gâtée?

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Ma filleule Anne, qui est cartonneuse assidue, a fait pour moi cette jolie boîte dans le même tissu.

    Entièrement faite par elle, depuis la conception jusqu'à la finition parfaite: même les lignes à l'intérieur se raccordent!

    4.jpg
    2Picnik.jpg

    Est-ce que je ne suis pas une marraine gâtée?

     

  • Vive la chine!!!

    Regardez ce que j'ai trouvé à la brocante de Spa ce matin: une boîte remplie de trésors à vous faire pâlir d'envie, mesdames!

    1.jpg
    Et à l'intérieur, beaucoup de belles dentelles que je vous montre en détails.
    DSCN0919.JPG
    DSCN0922.JPG
    DSCN0923.JPG



    DSCN0921.JPG

    DSCN0920.JPG
    DSCN0926.JPG
    DSCN0925.JPG
    Le bracelet, ce sont des petits boutons de nacre!
    Il y avait aussi des petites chemises de bébé.
    DSCN0924.JPG
    Il y a aussi d'autres dentelles beaucoup plus kitsch, mais ça je ne vous les montre pas!!!
  • Musée de la lessive

    Comme dirait Kate Coco: une belle enseigne!

    1.jpg

    De tout temps, Spa a été une ville d'eaux très prisée.

    Beaucoup de femmes spadoises ont ainsi pu gagner leur vie en faisant la lessive pour les hôtels et les " curistes " en villégiature à Spa.

    Le musée de la Lessive rend hommage à toutes ces lavandières, blanchisseuses et repasseuses qui, dans l'ombre de leur atelier ou buanderie, ont lavé le linge de Pierre-le-Grand, des duc et duchesse d'Orléans, de la reine Marie-Henriette jusqu'à Albert Einstein.

    J'ai visité ce musée avec un ravissement de chineuse: il y a tout ce qu'il faut pour me faire rêver!

    On peut y admirer d’anciennes machines à lessiver, la reconstitution d’un lavoir, découvrir une méthode de repassage, l’histoire du savon, du vieux linge (en exposition temporaire), des jouets, .... tout est en rapport avec la lessive.


    3.jpg
    4.jpg

    5.jpg
    6.jpg
    7.jpg
    9.jpg
    Mon prochain objectif: fouiller le grenier à la recherche de ce que je peux retrouver en rapport avec la lessive.
    Et notamment la collection de porte-clés publicitaires de mon mari: il y en a sûrement qui représentent des bacs de poudre!

  • Explications

    cafetières.jpg

    La belle-soeur de ma grand-mère tenait une quincaillerie dans un petit village du Hainaut. Elle y vendait notamment des petites cafetières émaillées pour enfants: hauteur 18cm, contenance 3/4L. Les clients pouvaient demander le prénom de leur choix, à inscrire sur la bannière. C'est ce que ma tante m'a raconté. Je pense plutôt qu'elles étaient déjà nominatives, puisqu'il faut cuire l'émail, non?

    Toujours est-il que depuis les années trente, elles sont encore en bon état, et pas perdues. De toutes celles de ma collection, elles sont mes préférées!

  • Ma grand-mère avait deux filles

    L'ainée, Alice, est devenue ma maman, la seconde, Aline est devenue...ma tante!

    cafetièresAliceLinette.jpg

    Ma grand-mère a confectionné pour chacune d'elles le même couvre-lit, pour petit lit d'enfant. La toile est en lin, superbe.
    a7.jpg

    J'ai retrouvé une partie des patrons qu'elle a utilisés, qu'elle a recopiés de sa main.
    C'est très émouvant, après autant d'années!

    cienchat.jpg

    bullesavon.jpg

    Dans un premier temps, j'en ai fait un coussin cale-dos:

    a1.jpg

    Je cherche une autre idée pour utiliser la seconde partie de la toile, celle-ci:

    a4.jpg

    Le plus surprenant, c'est que j'ai découvert un jour à la brocante le même motif mais en couleur!

    a3.jpg

    Le tissu est plié en deux, cousu sur les côtés. Se mettait-il sur le dossier d'une chaise?

    En tout cas, tous ces trésors me ravissent. Avant, je n'osais pas les "recycler", mais après tout, j'aime mieux les utiliser transformés que de les laisser dans une boîte!
  • Lequel est le mien?

    Pour que chacun retrouve son verre:

    napperon.jpg
    averres.jpg
    De près, on constate que la toile reste froissée même après le repassage. Je ne vois pas comment faire pour que le set soit plus net, alors tant pis.
    C'est dommage, vous ne trouvez pas, que les toiles s'abîment et rétrécissent alors que les cotons à broder, eux, ne bougent pas? A moins que vous n'ayez un truc  que je ne connais pas? Merci de vos conseils!
  • Le tag de l'été

    Taguée par Mamie Jeannette, je m'exécute de bonne grâce!

    1) Un souhait, avec texte et image

    Je voudrais que ce bonheur-là ne finisse jamais.

    enf et moi.jpg

    Cette photo a déjà 6 ans et nous avons encore changés mais je l'adore, elle reflète bien notre famille, soudés et de bonne humeur.

    De gauche à droite: Xavier, ma trombinne, Valérie et Arnaud.

    mich et moi.jpg

    Michel, mon fidèle compagnon. Que ce bonheur-là dure toujours lui aussi.

    Nous aurons 30 ans de mariage le 6 septembre!

    2) Ce qui me passionnait étant petite

    Ce n'est pas vraiment difficile: dès que mon petit frère Jacques est né, j'avais presque 7 ans, il est devenu pour moi une poupée vivante. Je l'adorais! Il est maintenant un jeune Papy à moustache mais je l'adore toujours!

    3) La dernière fois que j'ai rougi

    porto.jpg

    C'est, comme d'habitude, en buvant une gorgée de porto. Je vous assure qu'il ne me faut qu'une seule gorgée pour clignoter dans le noir, une cocotte pression prête à exploser!

    Mais qu'est-ce que c'est bon, le porto!

     

    Voilà Mamie Jeannette, devoir accompli. J'ai hésité avant de mettre nos photos mais quand je peux mettre un visage sur les bloggeuses, ça me fait tellement plaisir (oui oui, madame Mu!) que je joue le jeu aussi!

    J'espère que je ne déçois personne...

    Maintenant, au tour de Sitelle absente depuis si longtemps, Scrapzaique toute nouvelle qui mérite d'être connue et encouragée et Princesse que je vais toujours voir avec tellement de plaisir.

     

     

  • Poupée en tissu

    Comme promis à Princesse, je vous montre une poupée que j'ai faite il y a plus de 30 ans pour mon fiancé.

    Elle lui ressemblait, une effigie quoi! Bon, les cheveux, j'avais un peu exagéré...

    C'était mon époque teinture avec des noeuds, j'ai oublié le nom de cette méthode. J'ai donc teinté le tissu du t-shirt  moi-même et j'ai fait mon premier appliqué. A ne pas comparer avec le travail de madame Mu, je n'y survivrais pas!!!

    Quoiqu'il en soit, mon fiancé ne m'en n'a pas tenu rigueur, nous sommes toujours ensemble!

    mich.jpg

    Je n'ai pas fait les traits du visage, je n'y arrivais pas!

  • Nous sommes dimanche, n'est-ce pas?

    Et le dimanche, c'est la brocante à Spa, dans le parc des Sept Heures, sous la belle Galerie Léopold II.

    spa2.jpg

    Bon, c'est pas tout, ça! Mais qu'y ais-je déniché cette fois-ci, me direz-vous?

    Une robe de "baptême" sic!
    Je crois que la dame a eu un beau bébé bien large d'épaules!!!
    robe0.jpg

    Je crois plutôt qu'il s'agit d'une robe pour petite fille d'un an. Mais je crois surtout que j'ai trouvé ce qu'il me faut pour un bécasson en dentelle.
    Les détails sont beaux:
    robe1.jpg
    robe2.jpg
    Je vais attendre d'avoir la suite "un « patron bécasson » pour petite robe de poupette" .
    Je verrai si je fais une robe ou un sarouel.

    J'ai aussi trouvé une carte postale, cachet de la poste: 23 avril 1907. Je me demande si je vois bien, le graphisme ne me paraît pas si vieux. Mais je n'y connais pas grand chose non plus!
    portebonheur.jpg
    Que cette carte porte bonheur à toutes les bloggeuses qui passent par ici!